Select Page
agilizar los procesos de captación en una inmobiliaria

1. Introduction

Depuis quelques années, le marché de l’immobilier, autrefois l’un des grands muscles économiques de notre société, a été relancé. Progressivement, mais sans cesse, on constate que l’achat et la vente de biens immobiliers sont encouragés. Beaucoup plus si l’on parle de la vente de propriétés dans les grandes villes comme Madrid et Barcelone.

Nous assistons également à l’émergence de nouvelles entreprises liées à ce secteur : des API, de nouvelles agences immobilières qui s’ouvrent dans les quartiers, à proximité de l’entreprise, et des entreprises de construction qui lancent de nouveaux développements.

Comme dans toute autre entreprises, les société immobilières, qu’elles soient petites ou grandes entreprises nationales, fondent leur succès sur la présence de bonnes propriétés dans leur portefeuille et sur l’amélioration de l’expérience du client, ce qu’elles ne peuvent en aucun cas ignorer ou induire en erreur. C’est pourquoi il est tout aussi important que les biens disponibles sortent du portefeuille que le nombre de ceux qui y entrent avec la perspectives de le faire.

Mais il y aune question presque aussi importante et que traditionnellement les entreprises du secteur n’abordent presque jamais en profondeur, seulement celles qui sont les plus soucieuses d’excellence : la formation commerciales de leurs équipes pour accélérer l’acquisition de biens immobiliers. Le nombre de transactions par mois dépend de la capacité de nos vendeurs à transmettre les avantages du produit. Votre agence est-elle l’une de celles qui s’efforcent d’offrir le meilleur à ses clients ? Nous vous proposons ci-dessous une série de techniques pour attirer les agents immobiliers qui vous aideront dans le processus.

2. Que pouvons-nous faire pour accélérer le processus de recrutement dans une société immobilière ?

L’immobilier est un secteur réactif dans lequel nous espérons que les clients potentiels s’intéresseront à notre portefeuille de locaux, d’appartements et d’ouvriers, c’est pourquoi la première étape est d’en avoir un bon nombre et qu’ils répondent à différents types de clients.

Pour ce faire, l’équipe commerciale doit utiliser certaines techniques de saisie des biens immobiliers. Impliquer de manière proactive les deux parties du recrutement, aussi bien ceux qui veulent vendre et ne savent pas avec quelle agence immobilière le faire, comme contacter de temps en temps des clients potentiels, annoncer des nouvelles, des changements de prix ou proposer de nouvelles visites à différents moments de la journée. Il existe de nombreuses possibilités, outils et techniques pour attirer l’immobilier dans les deux sens.

En ce qui concerne l’attraction de biens immobiliers, pour pouvoir montrer, il faut aussi être dynamique et connaître le domaine d’action, le quartier et les environs, en cherchant des possibilités intéressantes qui peuvent être transférées. Il existe même des biens immobiliers pour lesquels, sans qu’il soit nécessaire de les vendre, une transaction peut avoir lieu si des intérêts suffisants sont générés.

Et qu’est-ce qui peut nous aider à cette fin ? Fondamentalement, nous nous différencions de la concurrence, car ceux qui sont intéressés par la vente savent qu’il existe de nombreuses agences qui sont prêtes à le faire. Ceux qui disposent des meilleurs outils pour soutenir la vente de propriétés seront les plus susceptibles de partir avec un plus grand intérêt à garder la propriété dans leur portefeuille aussi peu de temps que possible.

3. Que pouvons-nous faire pour rendre nos équipes plus proactives ?

Promouvoir qu’ils obtiennent une base de données : une des premières actions pour obtenir plus de succès, est d’accumuler une base de données importante, mais pas n’importe quelle base de données, stagnante, dans laquelle les données ne sont pas mises à jour… La base de données doit être dynamique, avec des informations de première main sur les personnes potentiellement intéressées par l’achat ou la vente de propriétés et nous devons utiliser toutes les ressources à notre disposition pour être les meilleurs. Dans ce cas, l’innovation va nous garantir.

Si nous faisons en sorte que notre équipe la nourrisse dans de bonnes conditions, nous pourrons passer des appels téléphoniques, fixer des rendez-vous et tenir nos clients informés, ce qui augmentera le nombre d’impacts. C’est pourquoi nous devrions lier une sorte de bonus à la création d’une bonne base de données qualifiée et encourager sa révision constante.

Si nous constatons, par exemple, qu’un bien immobilier ne se trouve pas sur le marché, nous devrions essayer d’améliorer sa visibilité, comme cela pourrait être le cas avec une visite virtuelle à 360º qui permet aux utilisateurs de découvrir chacun des détails grâce auxquels il peut devenir leur propriété idéale.

Favoriser l’augmentation du nombre d’appels : l’équipe commerciale doit passer des appels. Et il doit passer des appels qui ont vraiment une certaine validité, en essayant de relier les offres et les demandes qui correspondent vraiment. Nous ne devons jamais oublier que le travail d’un agent ne consiste pas seulement à montrer des propriétés, et que si vous gagnez du temps dans cette tâche, vous pouvez vous consacrer à d’autres encore plus productives comme indiqué dans cette section.

Connaître correctement les vertus de nos propriétés : savez-vous vraiment quels sont les points forts de chaque maison, de chaque local ? Il est nécessaire de faire un exercice de connaissance réelle de notre portefeuille. Il faut du temps pour visiter chaque appartement, pour en connaître les caractéristiques, mais au final l’image qui est donnée au client est bien meilleure que celle de l’ignorance.

Pour ce dernier point, au niveau interne, les visites immobilières virtuelles offrent une autre utilité au-delà des avantages que l’utilisateur n’a pas à se déplacer, puisqu’elles servent également de base de données pour que nos agents puissent parcourir chaque séjour quand et comme ils le souhaitent.