Select Page
Nuevas tendencias en marketing inmobiliario para mejorar ventas

1.Introduction

Le début de l’année, au-delà des objectifs personnels et des bons vœux, est un bon moment pour faire le point sur l’état du marché et sur la manière dont nous le traitons, afin de pouvoir entreprendre, au cours de l’année suivante, des améliorations qui se traduiront par un plus grand nombre de transactions et de ventes immobilières. A cette fin, les tendances du marketing immobilier sont un bon thermomètre pour comprendre comment, aujourd’hui, non seulement les biens sont vendus, mais aussi achetés et loués.

D’autre part, dans un marché aussi actif que changeant, nous ne pouvons jamais nous permettre de perdre de vue tous les nouveaux outils et méthodologies qui sont utilisés, et appliquer ceux qui sont les plus appropriés à notre typologie et à notre modèle de vente. Quelles sont les tendances qui marqueront le secteur en 2019 ?

2. Tendances du marketing immobilier : où va le secteur

2.1 La réalité virtuelle

Vous souvenez-vous quand, dans les années 1980, les lunettes 3D sont devenues une révolution ? Bientôt, les morceaux de carton déjà archaïques avec du plastique coloré n’étaient plus considérés comme très utiles, mais aujourd’hui, dans une planète hyperconnectée, les technologies qui permettent de visualiser quelque chose comme réel et avec lui, de gagner du temps et de délocaliser son utilisation n’est pas qu’elles aient une place, c’est qu’elle soit la plus demandée dans une société avec hâte et sans espace dans l’agenda pour l’occuper avec la gestion.

Dans le cas du marché immobilier, la réalité virtuelle est là pour rester, et se matérialise par des logiciels qui permettent des visites virtuelles des différentes propriétés qui intègrent cette technologie. Ainsi, il n’est plus nécessaire pour l’agence de jongler pour organiser les visites des propriétés et coté de l’utilisateur, il peut apprécier avec un réalisme total et avec un luxe de détails comment est chaque maison sans avoir besoin de déménager et à tout moment.

Ressources technologiques + gain de temps + confort + amélioration des services est la formule gagnante pour toute agence qui souhaite améliorer son service à la clientèle et investir dans des outils de marketing immobilier efficaces, devrait miser sur les visites immobilières virtuelles.

2.2 Outils mobiles

Dans le point précédent, nous avons souligné le fait que la délocalisation est un point en faveur de l’incorporation d’outils virtuels au monde immobilier, une tendance qui a dans l’utilisation des technologies mobiles, ses principaux défenseurs.

Rien qu’en Espagne, 82% de la population utilise quotidiennement des appareils mobiles. Cela signifie que toute action de marketing immobilier dont l’objectif principal est l’utilisation mobile aura beaucoup plus de chances d’avoir un impact sur les clients potentiels.

Encourager la communication avec l’agent à travers Whatsapp par exemple ou faciliter la gestion des rendez-vous ou des demandes d’information est une technique, mais aussi que chacun des canaux promotionnels (site web, cartes dans les portails, etc.) soient préparés pour être utilisés et affichés via le mobile.

2.3 Vidéoconférence

Dans la lignée de tout ce que nous avons vu jusqu’à présent, le geste traditionnel consistant à se rendre dans une agence et, selon nos besoins, à informer puis à prendre rendez-vous pour que le client visite l’appartement qui nous semble le mieux lui convenir, est en passe d’être remplacé par d’autres moyens de contact plus rapides et plus efficaces.

Ainsi, grâce aux vidéoconférences, nos agents peuvent avoir un contact direct avec leurs clients et répondre à leurs besoins sans avoir à passer par le bureau.

Mais les avantages offerts par les vidéoconférences alliées à d’autres technologies ne s’arrêtent pas à l’attention “face à face” de n’importe ou : en les intégrant dans le logiciel de visite virtuelle, on peut montrer le bien tout en discutant de ses principales caractéristiques, tout en soulevant des doutes, des questions et d’autres besoins que le client ne serait pas en mesure de résoudre seul.

Comme si ce dernier avantage n’était pas suffisant, les systèmes de vidéoconférence peuvent être utilisés pour plusieurs clients au cours d’une même session, ce qui nous permet de montrer le bien non seulement à une seule partie intéressée, mais aussi à deux, voire à des dizaines de personnes à la fois. Ce qui prenait auparavant un après-midi entier ou même des semaines pour montrer une seule propriété, peut maintenant être résolu en une demi-heure ou quelques heures.

3. Conclusions : vers quoi se dirige la gestion immobilière

On peut avoir l’impression, à la lecture des tendances qui vont façonner le marketing immobilier en 2019 (et au-delà), que tout se passera sur internet et que les agences dans la rue ont leurs jours comptés. Quelque chose d’éloigné de la réalité et de ce que la tendance actuelle pose.

La technologie au service des sociétés immobilières s’impose de plus en plus et se présente comme un allié de la gestion, et non comme un substitut. Une vente ne sera pas conclue, du moins dans les années à venir, via Skype,mais l’utilisation de la vidéoconférence permettra que ce qui était auparavant réalisé avec trois ou quatre visites à l’agence, soit signé en une seule pour avoir tous les doutes résolus à l’avance depuis le salon de la maison.

De même, la visite virtuelle d’un bien immobilier ne remplacera pas entièrement la visite “réelle”, mais elle servira de filtre pour que nous ne devions pas passer toute l’après-midi à montrer des appartements que, si le client les avait connus auparavant avec toutes leurs particularités, il n’aurait jamais voulu aller voir, ce qui représente un gain de temps tant pour l’agent que pour l’intéressé.

En bref, chacune de ces avancées et tendances du marketing immobilier repose sur des piliers qui façonnent de plus en plus notre vie quotidienne : utilisation de la technologie, gain de temps et commodité sans que ces avantages ne retiennent moins l’attention. votre agence est-elle prête pour une nouvelle façon de vendre des biens immobiliers ?