Select Page
Las visitas para alquilar viviendas se pueden optimizar si previamente han realizado un tour virtual

Les visites de location sont nécessaires : sans elles, les locataires potentiels ne pourraient pas imaginer transformer la propriété en leur prochaine maison, mais il est également vrai que les visites d’appartements loués peuvent occuper chaque matin et chaque après-midi de vos agents immobiliers sans même garantir qu’après 8 ou 10 visites, certains d’entre eux deviendront les nouveaux locataires.

Cela signifie que les sociétés immobilières perdent des heures et des heures sur des ressources qui ne finissent pas par être monétisées. Des heures qui pourraient être utilisées pour améliorer l’attention des clients qui montrent un réel intérêt pour les propriétés et qui sont vraiment en mesure de signer un contrat de location avec la propriété sélectionnée.

Il ne s’agit donc pas simplement de réduire le nombre de visites, mais de pouvoir garantir le succès de ces visites. À cette fin, nous vous proposons plusieurs conseils pour optimiser ces ressources si nécessaires dans une agence.

5 conseils pour améliorer la qualité des visites à domicile

1. Ajouter des visites virtuelles aux onglets

Au début, nous avons indiqué que les visites en face à face sont essentielles pour que les locataires potentiels puissent s’imaginer vivre dans la propriété, mais que se passerait-il s’il y avait un moyen pour eux d’obtenir cet effet sans avoir à se rendre à la maison ?

La solution se trouve dans les visites virtuelles pour les agences immobilières : une façon nouvelle et avant-gardiste de montrer les propriétés où le client peut se promener dans chaque pièce depuis son écran comme s’il y était.

Vous pouvez ainsi vous faire une idée réaliste de l’aspect de la maison et la recréer dans les moindres détails, sans avoir à équilibrer votre emploi du temps ou à vous déplacer jusqu’à ce que vous soyez sûr que c’est votre maison idéale.

2. Ajouter des filtres lors de l’organisation des visites

Le hasard ne devrait jamais être une méthode pour faire des affaires. Remplir un agenda avec des dizaines de visites juste pour imaginer que “certaines vont tomber” est nuisible à l’agent, qui voit avec frustration comment son temps est perdu sans résultat, et au client potentiel, qui est obligé de déménager dans une maison qui n’était pas dans son intérêt.

Par conséquent, assurez-vous qu’avant de prendre rendez-vous, des filtres ont été appliqués pour indiquer que le client pourrait être intéressé : soit un questionnaire, un profil idéal ou en invitant la personne intéressée à louer le bien à le voir au préalable dans une visite virtuelle.

3. N ‘hésitez pas à donner des informations

Une mauvaise pratique immobilière consiste à laisser le client découvrir lui-même les détails de la propriété, en l’informant uniquement des aspects positifs et en cachant ou déguisant les aspects négatifs.

Cela conduit le locataire potentiel, le moment venu, à découvrir des détails qui ne correspondent pas à son appartement idéal, ce qui provoque de la frustration, de mauvaises impressions et peut l’amener à renoncer à voir des propriétés avec nous.

Pour éviter cela, avant d’aller visiter la propriété en personne, nous devons vous informer de tous les aspects qui peuvent être intéressants pour le loyer, tant les aspects positifs que négatifs pour éviter une visite improductive.

4. Rationaliser les processus depuis le bureau

Le bureau ne doit pas être simplement un endroit où l’on passe des contrats et où l’on traite des informations. Le bureau peut servir de filtre et de lien pour s’assurer que les visites sont propices à des locations réussies.

Pour ce faire, avant même de vous rencontrer à l’endroit où se trouve la propriété, rencontrez le client au bureau et détaillez tout ce qui précède, ainsi que d’autres propriétés possibles d’intérêt.

Saviez-vous que dans le cas des visites virtuelles, il existe des couplages qui vous permettent de les prendre dans une visionneuse tridimensionnelle ? Les pratiquer depuis le bureau permet non seulement de s’assurer que vous êtes réellement intéressé par le bien, mais aussi de donner l’impression d’être à l’avant-garde et d’offrir les meilleures solutions technologiques à vos clients.

5. Utiliser les nouvelles technologies

De nos jours, tout se passe sur l’écran de notre portable ou de notre ordinateur. Nous devons donc nous adapter à cet environnement au préalable et ne pas laisser les questions clés à une visite en personne.

Avec l’intégration des visites virtuelles, nous avons déjà beaucoup à gagner sur ce plan, mais nous pouvons tirer encore davantage parti des possibilités que nous offrent les images à 360 degrés : de la promotion sur les réseaux sociaux à la réalisation de visites virtuelles par vidéoconférence.

Cette dernière option est le filtre définitif dont vous avez besoin : vous prenez rendez-vous en ligne avec toutes les parties intéressées pour faire une visite virtuelle et enfin des visites concrètes en face à face uniquement avec ceux qui montrent un réel intérêt. Connaissez-vous les heures et les trajets que vous économisez grâce à cette nouvelle méthode révolutionnaire ? N’hésitez pas à vous renseigner ! Dites adieu aux visites pour louer des logements improductifs.